10/21/2018 Boris Diaw : tout savoir sur sa carrière en NBA

Boris Diaw : tout savoir sur sa carrière en NBA

Fils de la troisième joueuse la plus capée de l’équipe de France féminine de basket Elisabeth Riffiod, Boris Diaw fait partie des stars qui ont marqué le basket français. Comme son ami de longue date Tony Parker, il a eu un excellent parcours en NBA de 2003 à 2017. En effet, durant 14 années, Boris Diaw a inscrit à son palmarès assez de performances honorables aussi bien sur le plan personnel que collectif. Cet article revient sur les grands enseignements de sa carrière en NBA.

Les débuts timides chez les Hawks d’Atlanta

Boris Diaw fait ses premiers pas en NBA en 2003. Il effectue son entrée dans l’élite du basket américain chez les Hawks. Ainsi, au cours de sa saison d’entrée, il enregistre une moyenne de 4.5 points, 2.4 assists et 4.5 rebonds en l’espace de 25.3 minutes. Mais cette saison fut médiocre pour Atlanta. La saison d’après est pire au point où Diaw voit son temps de jeu baisser considérablement. Il ne fait qu’environ 18.2 minutes par rencontres. Paradoxalement, avec ce maigre temps de jeu, il score d’avantage en faisant 4.8 points, 2.3 assists et 2.6 rebonds. Mais il est transféré à l’été 2005 à Phoenix et poursuit sa carrière en Arizona.

De l’envolée chez les Suns aux playoffs avec les Bobcats

Sous ses nouvelles couleurs, l’international français amorce l’explosion de sa carrière. Sous le management de Mike D’Antoni, la nouvelle équipe de Diaw, les Suns se hisse au 2ème rang de la conférence Ouest avec un résultat de 54-28. Le basketteur français finit la saison 2006 en étant élu Most Improved Player. Très vite, le champion d’Europe junior s’impose comme l’un des cadres majeurs de son équipe à l’instar de ses partenaires Steve Nash et Shawn Marion. Cependant, le temps de jeu de Boris Diaw baisse au fil des mois suivants. Ayant de moins en moins d’impact au sein des Suns, il finit par être échangé contre Jared Dudley et débarque à Charlotte en 2008.

Au sein des Bobcats, le natif du Val d’Oise réalise une saison 2009 de haute volée. Il enchaine 59 matchs, tous disputés comme titulaire. Mieux, il réalise les meilleures performances de sa carrière en faisant 15.1 points et 5.9 rebonds.

Devenu un joueur important, il participe à la montée des Bobcats en playoffs au cours de la saison 2009-2010. Cependant, deux ans plus tard en 2012, il rejoint son ami Tony Parker chez les Spurs de San Antonio au Texas.

Du sacre en NBA chez les Spurs vers la fin de carrière à Utah

Avec son nouveau club, le fils d’Élisabeth Riffiod devient un maillon essentiel du jeu des Spurs. Il aligne des performances complètes et retrouve les playoffs régulièrement. Surtout, Boris Diaw gagne sa première bague de champion NBA en 2014. Il se fait remarquer lors des finales en jouant 6.2 points, 5.8 assists et 8.6 rebonds.

La carrière du capitaine des bleus en NBA se termine à Utah où il débarque contre toute attente en juillet 2016 échangé contre Olivier Hanlan. C’est dans la peau d’un mentor pour ses jeunes intérieurs que sont Rudy Gobert, Trey Lyles et Jeff Withey que le champion d’Europe entame sa dernière saison en NBA. Une fois encore, il fait honneur à sa réputation et affiche des résultats honorables.