01/27/2019 Carmelo Anthony : voici pourquoi plus personne ne veut de lui

Carmelo Anthony : voici pourquoi plus personne ne veut de lui

Ailier ou ailier-fort, Carmelo Anthony est un remarquable basketteur de la NBA qui est souvent cité parmi les meilleurs joueurs de sa génération. L’athlète qui est généralement évoqué au même titre que Lebron James, Dwyane Wade et Chris Bosh a jusqu’à lors mené une carrière paisible. Cependant, depuis quelques mois, Carmelo Anthony enchaîne les flops et ne convainc plus personne. Pourquoi un joueur autrefois recordman en points n’intéresse-t-il plus aucune équipe en NBA ?

Un âge qui n’arrange plus ses performances

Âgé de 34 ans, le natif de Brooklyn n’a plus la fraîcheur physique de ses débuts en basket. Au fil des ans, Anthony a perdu sa puissance physique. L’opération subie par l’athlète au genou en 2015 a participé au déclin physique de son corps et à la baisse de ses rendements. Lors de son passage à Houston, le basketteur new yorkais a produit des performances médiocres. Il ne score que 13.4 points ainsi que 5.4 rebonds en une moyenne de 30 minutes.

Plus Anthony vieillit, plus il devient un boulet pour ses coéquipiers en défense. En début de saison 2018, les Rockets de Houston éprouvent d’énormes difficultés défensives. Et cette insuffisance devient criarde lorsqu’Anthony est présent sur le parquet. En effet, son équipe encaisse 111 points pour 100 possessions en sa présence contre un score de 105 points pour les mêmes proportions de jeu lorsqu’il est sur le banc.

Une difficulté à s’adapter aux nouvelles exigences de jeu

L’autre fait qui joue contre celui qui est affectueusement appelé ‘’Melo’’ est l’évolution du jeu en NBA. Le recordman en participations aux jeux olympiques ne s’est pas adapté aux nouvelles tournures du jeu en basket moderne. Aujourd’hui, un joueur de la trempe d’Anthony doit présenter moins de déchets, participer activement au jeu et fournir plus d’efforts défensifs. En effet, un basketteur moderne n’est plus apprécié sur la base de ses points marqués, mais sur son efficience dans tous les secteurs de jeu.

Malheureusement, le champion NCAA de Syracuse n’a pas su adapter son jeu aux nouvelles exigences et attentes du basket évolutif. Pour justifier son faible impact sur le parquet, Carmelo Anthony a pointé du doigt les systèmes de jeu établis qui «cassaient » son rythme. Cette déclaration prouve en fait que l’ailier-fort n’a simplement pas compris que les dispositifs de jeu ont évolué.

Une fierté démesurée

Si plus personne ne veut de Carmelo Anthony aujourd’hui, c’est enfin à cause de l’égo surdimensionné du triple champion olympique. Toute sa carrière durant, Anthony a été habitué à une vie de superstar par qui devait passer le jeu sur le parquet. L’athlète vit mal l’idée d’être relégué au second plan et affiche des difficultés lorsque toutes les balles ne passent plus par lui. Bien que son jeu se soit dégradé, le basketteur refuse de passer d’un statut de Super Player à un statut de solide contributeur ou celui de role Player.