02/17/2019 Euroleague 2019 : qui est le favori à la victoire finale?

Euroleague 2019 : qui est le favori à la victoire finale?

L’Euroleague est la compétition de basket qui regroupe l’élite des clubs européens. Très suivi, ce tournoi palpitant et plein de surprises aboutit souvent au sacre d’équipes compétitives méritantes. Chaque année, de nombreux observateurs rivalisent d’ardeur pour pronostiquer sur le collectif qui s’offrira le trophée. Pour donner un bref aperçu sur le favori à la victoire finale en 2019, cet article livre son analyse.

Le Real Madrid : favori à sa propre succession ?

Le grand favori à la victoire finale de l’Euroleague 2019 semble n’être rien d’autre que l’équipe championne en titre, le Real Madrid. Bien qu’orpheline de sa pépite Luka Doncic, l’ogre madrilène dispose de sérieux arguments pour conserver son titre. Pour preuve, la maison blanche compte dans son effectif le talentueux slovène Klemen Prepelic. Le champion d’Europe 2017 remplace poste pour poste son compatriote Doncic et saura apporter au Réal la fraîcheur grâce à laquelle il a fourni une saison épanouie avec Levallois.

Mieux, la maison blanche peut s’appuyer sur ses cadres qui lui ont permis d’atteindre le perchoir lors de la saison précédente. En effet, 13 de ses poulains ayant participé à la belle épopée sont toujours présents à Madrid et disposent de toutes les armes pour rééditer l’exploit. Les vieux de la vieille tels que Rudy Fernandez, Jaycee Caroll, Sergio Llull peuvent encore frapper fort. Malgré son âge avancé, l’expérimenté Felipe Reyes (38 ans) peut toujours valablement jouer son rôle de « gardien du temple ». Autour de ces joueurs importants, le club de basket de la capitale espagnole peut former un noyau dur avec ses autres lieutenants Jeffery Taylor et Anthony Randolph. Le cocktail en vue d’un nouveau sacre européen semble bien concocté lorsqu’on ajoute l’entraîneur Pablo Laso.

Fidèle à sa confiance pour les gâchettes sud-américaines, le Real Madrid s’est également renforcé cette saison en faisant signer le jeune poste 3-4 argentin Gabriel Deck. Le natif de Colonia Dora a rejoint l’équipe championne d’Euroleague pour trois années. Cette recrue n’est pas à négliger si l’on prend en considération son palmarès de triple champion d’Argentine et ses performances moyennes antérieures de 19.6 points, 2.4 passes et 6.1 rebonds. Tous les voyants semblent donc au vert pour permettre au club de Florentino Perez de rempiler. Mais attention aux sérieux prétendants qui rêvent de lui ravir son titre.

Le Fennerbahçe et le CSK Moscou : les sérieux prétendants

L’un des principaux concurrents du Real Madrid à un nouveau sacre en Euroleague est le club turc de Fenerbahçe. Actuellement en tête du classement de l’Euroleague, l’équipe se dirige vers son cinquième final four d’affilée. Elle a enregistré un sérieux renfort avec l’arrivée du ténor des Spurs de San Antonio Jo Lauvergne. Il s’agit là d’un argument de taille pour le géant turc qui dispose déjà pour sa course au titre de joueurs monstrueux comme  Vesely, Melli, Deverioglu et Hersek.

En dehors des turcs, le Real Madrid peut redouter également le CSK Moscou. Le club russe a entrepris en effet de grands changements dans son effectif afin de tailler son équipe à la mesure de ses ambitions hégémoniques. C’est ainsi que l’on note la venue des renforts importants comme le meilleur jeune de VTB League de 2017 Joel Bolomboy, l’ailier-fort Alec Peters ainsi que Daniel Hackett. Alors qui gagnera cette année ? Réponse dans quelques mois.